Entretien de votre piscine au sel : une désinfection facile et efficace

Pour que l’eau de votre piscine soit claire et saine, il est essentiel d’allier traitement et filtration de l’eau. Si vous faites partie des baigneurs que le chlore irrite ou incommode, l’électrolyse au sel est une option attrayante et probablement plus écologique. Cette méthode présente également l’avantage de laisser la désinfection s’effectuer de manière automatique. Voici l’essentiel à savoir sur l’entretien d’une piscine au sel.

Pourquoi le traitement au sel est-il efficace que le chlore traditionnel ?

 La théorie de l’électrolyse décompose le sel de l’eau en sodium, ce qui, bien entendu, garantit la désinfection. L’eau de la piscine est faiblement salée. Elle passe par un dispositif surnommé « électrolyseur », dont le raccordement, lorsqu’il est installé dans un tube, est constitué de feuilles de titane. Un courant faible circule entre ces plaques polarisées qui convertissent le sel en chlore naturel. Le chlore naturel, comme le chlore chimique, est un puissant désinfectant oxydant éliminant efficacement les microorganismes (algues, bactéries…). Il est diffusé par des jets d’entrée vers la piscine et va procéder au traitement d’épuration des eaux. Et après, il redeviendra du sel dès qu’il est exposé aux rayons ultraviolets. L’avantage de ce système est qu’il fonctionne de manière cyclique. Il n’est pas nécessaire d’ajouter du sel pendant la saison (excepté si l’eau est changée). 

Pourquoi opter pour l’électrolyse au sel ?

Le principal avantage de l’électrolyse au sel est qu’elle permet un traitement écologique et naturel. De plus, il n’y a aucun risque d’irritation des yeux, d’allergies, de peau sèche, d’odeurs désagréables ou de décoloration du maillot de bain causée par l’eau traitée avec du chlore chimique.

D’ailleurs, comme le sel de votre piscine désinfecte l’eau indéfiniment, vous évitez tout contact avec des produits chimiques. Adieu soucis de gestion des produits et d’économies, la date d’expiration…

Bref, si vous disposez déjà d’un système d’électrolyse, il n’est pas nécessaire d’acheter des désinfectants. Le pari initial peut vous faire hésiter, mais les avantages immédiats et à long terme sont importants. C’est une méthode de traitement à très faible coût. Bien sûr, l’entretien d’une piscine au sel n’exige pas de dépenser une fortune. Le sel est un ingrédient magique qui peut garder votre bassin naturel au frais. 

L’électrolyse au sel est facile à réaliser, cohérente avec toutes les piscines (y compris celles déjà construites) et convient à toutes les couvertures.

Conseils pour un meilleur traitement au sel

La technique d’électrolyse ne consomme pas de sel lorsqu’il est réalisé. Cependant, la salinité du lac doit être vérifiée régulièrement, notamment si de grandes quantités d’eau (pluie) sont ajoutées. 

L’entretien d’une piscine au sel passe par un contrôle régulier du pH et une analyse régulière de l’eau. Le pH neutre de l’eau de la piscine doit être compris entre 7 et 7,6, de préférence entre 7,2 et 7,4. Et si vous souhaitez vous faciliter la vie, l’installation d’un régulateur de pH automatique est la solution.

Entretien de la piscine sans produits chimiques est-ce possible ?
Entretien de la piscine : quel matériel de base faut-il posséder ?